Appelez nous

chaleurs-israel

 

Le nouveau ministre de la Santé, Yuli Edelstein a levé l’obligation de porter un masque dans les écoles, ou dans les espaces publics jusqu’à la fin de la semaine en raison de la forte vague de chaleur qui affecte le pays.

« Nous devons prendre au sérieux les protections contre le coronavirus. Mais la vague de chaleur peut être également dangereuse », a déclaré M. Edelstein dans un communiqué lundi soir après minuit. « Suite aux conseils des autorités médicales, j’ai décidé de lever l’obligation du port du masque tant qu’il n’y a pas de grands rassemblements », a-t-il indiqué, précisant que cette contre-mesure était valable pour « les élèves dans les écoles, toute personne en plein air, ou dans des espaces privés d’air conditionné ».

Cette exemption sera en vigueur jusqu’à la fin de la semaine, la vague de chaleur qui s’abat sur Israël depuis samedi étant prévue jusqu’à jeudi. À Tel Aviv et à Eilat, les températures ont dépassé les 40 ° C, ainsi qu’au nord de la mer Morte. Dans la capitale, à Jérusalem, la température a atteint 36 ° C. Plusieurs villes ont par ailleurs annulé leurs cours lundi et mardi en raison de la chaleur élevée, tandis que le port du masque est de rigueur lors des récréations, mais aussi en classe pour les élèves à partir du cours moyen, pour empêcher toute contamination au coronavirus.

hldemenagement.com multimedia