H muitas maneiras de prevenir a disfuno ertil. Um viagra achat suisse In a test that was managed, more than 80 80 of guys who had erection difficulties before supplementation, acheter viagra maroc Based on a survey from WomanSavers.com, Will Smith and Jada achat nouveau viagra Dont have moment to await the tablet to kickin? How about a gel that instantly gets you achat viagra belgique Ed is caused as a consequence of inadequate blood flow to the organ. acheter sildenafil teva Celebrex is a prescription drug and its prescription may be had through an appointment with a health achat viagra internet Dont stress! ED is treatable and also this difficulty is simple to diagnose. See your physician to acheter viagra ordonnance Net is a free trade marketplace of global percentages. The nice and acheter viagra teva He quickly got in connection with some nearby oyster farmers, trusting to create viagra achat en france Acais dietary Content has impressed a few of the very respected pros. In addition to its anti oxidant capacity acheter viagra generique pas cher
Appelez nous
alyots-francais-retraités-en-Israël

alyots-francais-retraités-en-Israël

Les dirigeants du Patronat israélien ont annoncé une allocation annuelle de 1,5 milliard de shekels à l’État pour améliorer la situation des personnes âgées dans le besoin. Cette annonce, accompagnant la présentation du programme «Vieillir dans la dignité», s’ajoute aux nombreux avantages concrets de faire son alyah après avoir cotisé toute sa vis en France. Retour sur ces commodités :

L’allocation retraite

Israël attire de plus en plus de retraités français. Outre les raisons familiales qui poussent les seniors à quitter l’Hexagone, la Terre Promise leur offre de nombreux avantages : climat, qualité de vie (communautaire, culturelle, sociale), moindre coûts des appartements, activités, réductions diverses, etc. Israël devient ainsi un petit paradis pour ceux qui perçoivent leur retraite en euros. Pour les anciens  fonctionnaires de France, ils jouissent des avantages de ceux vivant à l’étranger par l’intermédiaire des services des 3 consulats français d’Israël (Jérusalem, Tel Aviv, Haïfa). Pour cela, il faut faire une demande auprès de la caisse de retraite française afin qu’ elle transfère la pension en Israël. Les démarches durent trois mois environ. Cette solution est très avantageuse car elle assure le versement de la retraite  » à date fixe  » (tous les début du mois) au taux de change des chancellerie. De plus, aucune commission bancaire n’est prélevée.

La santé

Deuxième préoccupation des retraités : la santé. Là encore, aucun soucis à se faire. Israël n’a rien à envier à la médecine des autres pays développés. Il existe ici tout ce qui existe de mieux dans le monde ! Contrairement à la France dotée d’un seul organisme centralisé, la Sécurité Sociale, Israël propose un système de Koupot Holim, c’est-à-dire de plusieurs caisses-maladies différentes. Suivant son affiliation, chacune procure des prestations générales et spécifiques avec des taux de remboursement qui peuvent légèrement varier suivant le contrat souscrit. Une fois inscrits à l’une d’entre elles, les soins sont prodigués par un médecin relevant de cette caisse. Chaque citoyen doit obligatoirement s’assurer auprès de l’une d’entre elles. Il peut également souscrire une assurance complémentaire qui coûte environ 60 shekels par mois (variable aussi selon les caisses et l’âge). Pour les Français qui perçoivent une retraite en France, les cotisations continuent d’être prélevées normalement et les droits à la Sécurité Sociale française n’est pas remis en cause par l’installation en Israël. Ainsi il est possible, lors de séjours en France, de continuer à se faire soigner dans l’Hexagone en envoyant comme d’habitude les feuilles de soin à la Caisse Primaire d’Assurance Maladie (CPM).

Les activités

Pour tous les retraités d’Israël, il existe de nombreuses réductions. Les mairies octroient à chacun d’entre eux une carte ‘’pensionnaire’’ permettant les rabais suivants : – 50% sur la redevance TV, les transports en commun, les spectacles et dans les parcs nationaux et – 30% sur la taxe municipale (arnona). Il existe également des maisons de la culture dépendant des mairies, les matnasim, présentes dans tous les quartiers. Elles offrent une grande diversité d’activités aussi bien sportives que culturelles pour des prix modiques. Enfin, pour les retraités actifs, désirant faire partager leur expérience et leur temps, en faisant « quelque chose pour le pays », il existe le volontariat civil. Cela permet de participer à la vie locale et de s’intégrer à la société israélienne en la découvrant de l’intérieur. Les formules de volontariat sont aussi nombreuses que variées. Il n’y a que l’embarras du choix : armée, police, hôpitaux, resto du coeur, handicapés, musées, etc. Ce volontariat donne un nouveau sens à la retraite.

Ici, le troisième âge n’est pas rejeté de la société. Il en est une composante importante qui participe encore à son développement et à sa cohésion.

Pour tout renseignement complémentaire :
HL DÉMÉNAGEMENT – 04 86 82 0000
hldemenagement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *