Appelez nous
la sécurité en Israël

la sécurité en Israël

L’État d’Israël accueille chaque année de très nombreux touristes venus du monde entier, venant apprécier la douceur du climat et découvrir les nombreux sites historiques qui jalonnent les quelque 30 siècles d’histoires qui se sont superposés dans cette région. C’est aussi paradoxallement une zone d’affrontements militaires quasi-constante, c’est pourquoi nous avons réunis quelques consignes de sécurité régulièrement vérifiées et modifiées si nécessaire.

Situation générale

Israël est dotée un système politique stable et de bonnes infrastructures. Toutefois, la situation sécuritaire est très tendue dans l’ensemble du pays. Avant de choisir Israël comme prochaine destination, il convient de s’informer sur la situation présente et suivre les instructions des autorités locales. Il existe un risque d’actes de violence sur l’ensemble du territoire, tels que des attentats et des attaques individuelles commises à l’aide d’armes ou de véhicules. Depuis le début du mois d’octobre 2015, plusieurs personnes ont été blessées ou tuées par des attaques au couteau commises par des individus isolés et motivées par des raisons politico-religieuses. Autres exemples de violences : le 1er janvier 2016, des coups de feu contre un pub à Tel Aviv a fait des morts et des blessés. Le 18 novembre 2014, plusieurs personnes ont été tuées ou blessées lors d’une attaque armée dans une synagogue à Jérusalem ouest. Le 4 août 2014, un terroriste présumé a renversé et tué une personne à l’aide d’une pelleteuse; plusieurs personnes ont également été blessées dans cette attaque. Le 21 novembre 2012, 20 personnes ont été blessées dans un attentat contre un bus à Tel Aviv.
La rubrique terrorisme et enlèvements attire l’attention sur les risques liés au terrorisme.

Les transports en commun, les terrasses des cafés, les restaurants au rez-de-chaussée, les centres commerciaux, les endroits très fréquentés et les attroupements sont général réputés comme étant particulièrement dangereux en Israël. Il est notamment recommandé d’observer les précautions suivantes:

  • Avant le départ et pendant le voyage, informez-vous par les médias sur l’évolution de la situation dans le pays et dans toute la région proche-orientale.
  • Suivez strictement les instructions des autorités locales et les conseils de vos partenaires commerciaux ou connaissances sur place.
  • Soyez vigilants et très attentifs à votre environnement et évitez dans la mesure du possible les centres commerciaux, les restaurants, les transports en commun et, d’une manière générale, les manifestations et rassemblements de foule.

La situation complexe dans la région, doit faire l’objet d’une attention constante. Certains événements et des conflits dans les pays voisins peuvent avoir des répercussions sur la situation sécuritaire en Israël.

Dans plusieurs villes, des manifestations et des débordements ont lieu périodiquement. Lors des manifestations de protestation, des affrontements peuvent avoir lieu entre les manifestants et la police. Cela vaut particulièrement pour les zones frontalières et les jours de commémoration. Evitez toute manifestation.

Risques régionaux spécifiques

La description des zones à risques repose sur des données approximatives ; les risques ne peuvent se restreindre à des zones délimitées.

Territoire palestinien occupé: Voir le texte intégral des Conseils aux voyageurs pour le Territoire palestinien occupé (bande de Gaza et Cisjordanie, y inclus Jérusalem Est). Les territoires israéliens situés près de la bande de Gaza sont en proie à de fortes tensions. Des opérations militaires y sont parfois menées. Il arrive fréquemment que des villages ou des villes situées à proximité de la bande de Gaza soient la cible de roquettes et d’obus de mortier. Entre autres, les villes de Sderot, Ashqelon, Netivot, Qiryad Gat et Ofakim sont situées dans la zone à risques. Entre juin et août 2014, des opérations militaires intensives ont été conduites. Des roquettes d’une portée supérieure à 100 km ont aussi été utilisées sporadiquement. Le 26 août 2014 un cessez-le-feu de durée illimitée est entré en vigueur. Toutefois, de sporadiques tirs de roquette ont toujours lieu. En raison de la situation très tendue, tout voyage ayant lieu à moins de 40 km de la bande de Gaza est déconseillé.

Territoires israéliens situés le long de la Cisjordanie : Des manifestations ont lieu régulièrement à proximité immédiate de la barrière de séparation entre Israël et la Cisjordanie. Faites preuve d’une prudence particulière.

Jérusalem: A Jérusalem, la situation est tendue. Aussi, une prudence particulière s’impose, notamment lors des visites de la vieille ville les jours de fêtes juives et musulmanes. Il est recommandé de se faire accompagner dans Jérusalem par une personne connaissant les lieux. Une partie de la vieille ville et Jérusalem Est se trouvent en territoire palestinien.

Région frontalière avec le Liban : malgré le cessez-le-feu conclu en août 2006, les tensions dans la région frontalière entre Israël et le Liban restent fortes. Des incidents transfrontaliers et des attaques de roquettes en provenance du Sud-Liban sont possibles à tout moment. Il est déconseillé de se rendre dans la zone frontalière avec le Liban.

Région frontalière avec le Sinaï (Egypte) : il est déconseillé de se rendre dans la région frontalière avec l’Egypte, le long de la route no 10, compte tenu de l’insécurité qui y règne. En août 2011, un attentat a fait des morts et plusieurs blessés. Ces dernières années, la ville d’Eilat et ses environs immédiats ont été la cible de tirs de missiles à plusieurs reprises. Il n’est pas exclu que des incidents de ce type se reproduisent.

Hauteurs du Golan: A plusieurs reprises, des coups de feu isolés provenant du conflit armé en Syrie ont atteint les hauteurs du Golan. Le 22 juin 2014, une personne est décédée des suites d’une attaque à la grenade du côté israélien de la clôture de sécurité. Il est déconseillé de se rendre dans la région frontalière avec la zone de séparation (zone interdite) entre Israël et la Syrie. Voir également le paragraphe ci-après.

Champs de mines: Il existe encore des champs de mines dans les zones frontalières et sur les hauteurs du Golan occupées par Israël. Ils sont entourés de barrières et signalés par des pancartes. Sur le Golan et le long des frontières avec la Jordanie, l’Egypte et le Liban, ne quittez jamais les chemins balisés.

Criminalité

Le taux de criminalité est faible ; il convient néanmoins d’observer les précautions d’usage pour éviter d’être victime de pickpockets.

Dispositions légales particulières

Les infractions à la loi sur les stupéfiants, y compris la détention de minimes quantités de drogue quelle qu’elle soit, sont passibles de lourdes peines de prison (jusqu’à 20 ans).

Particularités culturelles

Il est recommandé d’adapter la tenue vestimentaire et le comportement aux us et coutumes locaux, notamment à Jérusalem et dans ses environs. L’offense aux sensibilités religieuses peut conduire à des poursuites judiciaires. Renseignez-vous dans les guides de voyages, auprès de votre agence ou directement sur place, sur les codes de conduite et les conventions à respecter.

Risques naturels

Surtout en hiver, des chutes de pluie soudaines et violentes peuvent se produire dans le sud du pays (Néguev). Elles provoquent alors des inondations subites sur les routes et transforment les oueds du désert en torrents impétueux.

Des tremblements de terre peuvent se produire.

Si une catastrophe naturelle devait se produire durant votre séjour, prenez immédiatement contact avec vos proches et suivez les instructions des autorités locales. En cas d’interruption des communications avec l’étranger, vous pouvez vous mettre en liaison avec l’Ambassade de Suisse à Tel Aviv.

Soins médicaux

Les soins médicaux sont assurés. En général, la plupart des hôpitaux exigent un paiement d’avance avant de traiter les patients qui ne résident pas en Israël.

Si vous prenez régulièrement des médicaments, emportez-en une quantité suffisante avec vous. N’oubliez toutefois pas que l’importation de médicaments contenant des stupéfiants (p. ex. méthadone) ou de substances utilisées pour traiter des troubles psychiques est soumise à des prescriptions spéciales dans de nombreux pays. Le cas échéant, renseignez-vous à ce sujet, avant le départ, auprès de la représentation étrangère compétente (ambassade ou consulat) et consultez la rubrique Liens voyages, où vous trouverez, entre autres, de plus amples informations sur ce thème ainsi que sur la médecine du voyage en général. Les informations concernant la propagation de maladies et les éventuelles mesures de protection à prendre sont fournies par les médecins et les centres de vaccination.

Remarques particulières

Seuls quelques points de passage des frontières avec l’Egypte et la Jordanie sont ouverts. Les heures d’ouverture peuvent être réduites ou modifiées avec un court préavis. Les ambassades des pays concernés et les postes frontières pourront vous renseigner sur les heures d’ouverture.
Renseignez-vous auprès de l’Ambassade d’Israël à Berne sur les prescriptions d’entrée exactes, surtout si vous envisagez de vous rendre également dans leTerritoire palestinien occupé. Les services israéliens de l’immigration contrôlent minutieusement le motif du séjour lors de l’entrée. En cas de doute, ils peuvent refuser à l’intéressé l’entrée sur le territoire. Vous êtes tenu de pouvoir vous identifier avec votre passeport (ou avec une photocopie de ce dernier) à n’importe quel moment. Aux checkpoints, le passeport original est toujours requis.

Adresses utiles

Numéro d’urgence de la police: 100
Numéro d’urgence des services sanitaires (Magen David Adom): 101
Israel Defence Forces: 1207 (informations sur la situation sécuritaire actuelle)
Home Front Command: How to Act in an Emergency (Ce site Internet n‘est parfois accessible qu’en Israël.)
Home Front Command: Instructions on protecting yourself during rocket and mortar attacks

Représentations étrangères en Suisse: Pour obtenir des informations sur les prescriptions d’entrée (documents d’identité admis, visa, etc.), veuillez vous adresser aux ambassades et consulats étrangers compétents. Ceux-ci peuvent également vous renseigner sur les dispositions douanières pour l’importation et l’exportation d’animaux et de marchandises: appareils électroniques, souvenirs, médicaments, etc.

Pour tout renseignement complémentaire :
HL DÉMÉNAGEMENT – 04 86 82 0000
hldemenagement.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *